À propos de nous
Collaborations
Gallerie de photos
Liens
Contactez-nous

 


un duo d'auteurs - compositeurs - interprètes

   
   

Pauline utilise :

· un violon électrique T.F. Barrett EV-5
· un violon acoustique Hopf
· plusieurs instruments de percussion dont le tambourin, les claves & le cuica

Daniel utilise :

· une guitare acoustique Guild D-40 cutaway
· une guitare Godin Multiac
· une guitare électrique Ibanez RG-55
· un dulcimer français Camac
· un dulcitare de fabrication artisanale à partir d'une guitare acoustique Samick
· plusieurs instruments de percussions dont une batterie Pearl et des congas CP
· plusieurs synthétiseurs dont un modèle Korg M3 et un orgue Tecknics GA3

Dulcimer

Le dulcimer est un instrument médiéval à cordes qui prend ses racines dans un lointain passé. D'origine asiatique, on le retrouve en Europe de l'Ouest vers le 16ième siècle. Appelé le langeleik en Norvège, l’épinette des Vosges en France ou le humle en Écosse, il serait apparu en Amérique du Nord à la fin des années 1800. Dès lors, les Américains l'auraient nommé Appalachian Dulcimer.

Cet instrument se compose d’un manche de 15 cases fixé sur une boite de résonance. Au-dessus du manche, on retrouve 3 cordes dont la plus petite, qui est doublée, sert de chanterelle mélodique. Selon le type d'accordement, cet instrument peut utiliser plusieurs modes musicaux dont les plus courants sont Ionian et Mixolydian. Cela en fait un instrument diatonique assez rudimentaire à jouer. Bien maîtrisé, sa sonorité peut fortement ressembler à une cithare hindou ou à une cornemuse irlandaise.

Posé sur les genoux ou sur une table, on peut en jouer avec un petit bâton ou avec ses doigts. Aussi peut-on fréquemment l'entendre dans les concerts de musiques celtique et folklorique traditionnelles.